Après avoir été héroïque devant son public mercredi soir lors du match 3 remporté après avoir comblé un retard de 16 points, le Limoges CSP joue sa survie dans ce match 4 ce vendredi soir à Beaublanc. Face à des Monégasques revanchards, la victoire est impérative pour les hommes de Kyle Milling. Grâce à une très bonne deuxième mi-temps, la Roca Team a terminé le travail à l’extérieur en s’imposant (83-94). 

Limoges plus incisif en début de partie

Dans un Beaublanc en fusion, le Limoges CSP prend le meilleur départ dans ce match grâce à une très bonne adresse (11/13 à 2 points, 84 %). Mais Monaco ne baisse pas les bras et revient peu à peu dans la partie. Après dix premières minutes accrochées, Limoges fait la course en tête (24-19). Dès l’entame du deuxième quart-temps, les Monégasques règlent la mire et reviennent même à égalité sous l’impulsion d’Amara Sy (37-37, 16e). Grâce notamment au tandem Danny Gibson – Axel Bouteille, les hommes de Kyle Milling font preuve de réalisme et infligent un 13-2 à leurs adversaires pour creuser à nouveau l’écart. A la pause, le CSP mène de 11 points (50-39).

Monaco réagit dans le deuxième acte

Au retour des vestiaires, Monaco réagit en passant un 8-0 en deux minutes aux Limougeauds. Même si l’atout majeur de Limoges reste Mam Jaiteh tout proche du double-double (11 points, 9 rebonds), le CSP craque totalement et Monaco en profite pour surclasser son adversaire en passant un sévère 33-13 pour reprendre les commandes de ce match. Amara Sy livre un véritable récital (18 points, 2 rebonds, 4 passes décisives pour 23 d’évaluation), bien épaulé par le trio Evans – Robinson – Lacombe. A dix minutes de la fin, la Roca Team se détache et mène de 9 points (63-72). Monaco a tranquillement géré ce dernier quart-temps pour s’imposer et se qualifier pour la finale de Jeep Elite.

La rédaction / @DynamicSlashers

Publicités