Retour sur les trois autres rencontres de cette phase aller des quarts de finale de playoffs, avec les rencontres LE MANS – ASVEL, SIG – NANTERRE, et LIMOGES – DIJON. retrouvez également la rencontre MONACO – PAU dans un autre article sur ce site, avec un Élie Okobo stratosphérique (44pts) mais insuffisant hier soir.

LE MANS MSB – ASVEL

S’il on en juge le parcours du Coach Éric Bartecheky, ce dernier est une pièce maîtresse à toute équipe qu’il a drivé jusqu’à présent (Le Havre, Pau, Le Mans), et un excellent scout à joueurs. Ayant réussi à dénicher les DJ Stephens (plus gros dunkeur mondial en championnat), Mikal Riley (coqueluche Nanterienne capable du meilleur… comme le pire), et un Justin Cobbs dans la continuité de ce qu’il faisait à Gravelines Dunkerque. Mais hier soir, un Justin en cachait un autre. En effet, à l’ASVEL, Justin Harper, pourtant sur courant alternatif cette saison, a livré la partition parfaite pour mener à la victoire l’équipe de Tony Parker et coachée par son frère (plus pour longtemps, Zvezdan Mitrovic de Monaco ayant été approché, selon nos informations). Ayant seulement laissé filé les deuxième et troisième quart-temps (18-16 et 20-15), les Lyonnais n’ont laissé guère d’espoir aux manceaux pourtant chez eux. Et remportent cette première bataille 68-81 avec justement Justin Harper comme MVP (33min, 17pts à 8/11, 1/3 à 3pts, 9rbds, 4pds, 1int, 28 d’eval). Son collègue AJ Slaughter n’était pas en reste avec un 4/5 à 3pts (18pts en 26min). l’ASVEL prend une sérieuse option à l’orée du match retour à Villeurbanne.

SIG STRASBOURG – JSF NANTERRE

D’un côté, Vincent Collet, coach de l’équipe de France et cinq fois finaliste malheureux avec Strasbourg, et de l’autre, Pascal Donnadieu, assistant coach de l’équipe de France, fils du président francilien, au club depuis toujours et dénicheur de pépites. Et possesseur d’un shooteur du parking hors norme, citons Heiko Schaffartzik. Mais Strasbourg, dont le président Bellon et Vincent Collet ont rencontré ces derniers jours Jordi Bertomeu de l’Euroleague (?), a de sacrés « faire-valoir ». Hier soir il ne fallait pas être cardiaque et faire un infarctus au Rhenus. Si les deux équipes se neutralisent à la mi-temps (31-31), Collet a dû passer un message à ses joueurs, mais lequel ? Toujours est-il qu’au retour des vestiaires, Labeyrie et compagnie prennent le large en 10 minutes (30-10). Nanterre ne s’en relèvera pas, encaissant un 22-15 dans le dernier acte. La SIG s’impose chez elle 83-56, dans le sillage du MVP David Logan (22min, 17pts à 7/13, 3/7 à 3pts, 1rbd, 2pds, 2int, 16 d’évaluation). Une statistique qui fait mal côté JSF : aucun joueur n’est à +10 d’évaluation, seul Jamar Wilson est à 9, pour 13pts en 19 min. Tir qu’il faudra vite rectifier à domicile, sous peine de partir en vacances plus tôt que prévu côté francilien.

LIMOGES CSP – JDA DIJON

Limoges, et c’est peu de le dire, n’a pas été épargné cette saison, en coulisse comme sur le terrain. Comme un symbole au regretté Fred Forte, ses joueurs ont fini à la quatrième place du championnat, s’offrant Dijon pour ces quarts. La JDA justement, dont Laurent Legname fut nominé pour le coach de l’année, ne doit pas sa place en playoffs par hasard, elle qui a signé 20 succès de rang à domicile jusque là. Avec dans ses rangs un Jacques Alingué qui a éclaboussé de sa superbe les raquettes de Jeep Élite cette saison. Mais grand absent hier soir, pour une blessure l’écartant longuement dès parquets. Absence qui a certainement profité aux Limougeauds, qui se sont tout de même fait peur dans le quatrième quart-temps (18-27). Mais au final le CSP s’en sort sur le score de 79-75, et un excellent capitaine William Howard (25min, 18pts à 5/10, 2/7 à 3pts, 5rbds, 3int, 20 d’eval). À noter que la meilleure évaluation du match est dijonnaise, avec Valentin Bigote (qui vient tout de même de proB avec Nantes, finaliste l’an dernier contre Boulazac) qui signe 23pts à 8/11, 1/4 à 3pts, 3rbds, 2pds, 3int, 25 d’eval en 24 minutes. Limoges est prévenu, il n’est pas chose aisée de s’imposer en terre dijonnaise.

@justinloulou pour @DynamicSlashers

Publicités