Le REAL MADRID BALONCESTO et l’Euroleague, c’est une longue histoire d’amour, de 9 ans exactement. Soit le club le plus titré en Euroleague. Le CSKA MOSCOW lui, après avoir remporté le titre à Berlin en 2016 et 1/2 finaliste l’an dernier, est inspiré de rallier la finale. Autant dire que ce duel promettait de tenir en haleine les 22000 privilégiés de la Stark Arena. Et ce sont les russes qui s’illustrent après 10 minutes de jeu, avec un jeu collectif bien huilé, des caviars en boîte, et une belle démonstration du filleul de Michael Jordan, Cory Higgins, inscrivant 12pts en 10 minutes, ainsi que le français Nando De Colo prolifique sur la ligne des lancers francs (30-20 au terme du premier quart-temps). Le coach madrilène décide de passer à l’offensive en envoyant simultanément au charbon Fabien Causeur et l’excellent Jaycee Carroll. Tactique payante : en 3 minutes, les espagnols inscrivent 17 points, et virent en tête à la mi-temps, 34-37.

L’HEURE DE JOUER AUX POUPÉES RUSSES

Alors que le CSKA commençait à reprendre du poil de la bête (51-47), l’homme providentiel madrilène revenu pour les deux dernières confrontations contre le PANATHINAIKOS, Sergio Llull, fut une fois de plus impactant et décisif en infligeant un 13-0 aux rivaux (51-60 à la 27eme minute). Après toutes ces salves ibériques, le russe Nikita Kurbanov fut bien seul à extraire la tête de l’eau. Le CSKA MOSCOW, qui a retrouvé récemment ses pièces maîtresses Kyle Hines et Nando De Colo (20pts à 5/15) encore trop tendres physiquement, ajouté au manque de densité dans la raquette, ne parviendra pas à inquiéter le REAL MADRID BALONCESTO, qui s’impose 83-92, dans le sillage d’un très bon Fabien Causeur (6pts à 2/3, 2rbds, 3pds, 10 d’eval en 20 minutes). Le MVP est le meilleur jeune Luka Doncič (30 min, 16pts à 4/12, 6/8 à 3pts, 2pds, 7rbds, 1int).

Dimanche, la casa blanca tentera la décima face au tenant du titre, le FENERBAHÇE DOGUS. Et lorsque l’on voit le jeu pratiqué, les madrilènes ne sont pas loin d’accroître leur record et garnir leur vitrine d’un dixième trophée Euroleague. Réponse dimanche soir à l’issue de la finale dans la capitale serbe.

Publicités