Ce samedi dans ce duel au sommet entre Sarthois et Alsaciens, la deuxième place au classement était en jeu. Au terme d’un match très disputé, la SIG Strasbourg s’est imposée à Antarès (70-80).

Strasbourg aura l’avantage du terrain

Le duel tactique annoncé entre Eric Bartecheky et Vincent Collet a bien eu lieu. Avant le coup d’envoi de cette rencontre, la SIG Strasbourg reste sur trois larges victoires. Mais à Antarès, rien n’est simple et les Strasbourgeois le savent bien.

Pourtant Strasbourg réalise une très bonne entame et s’appuie sur l’impact de Louis Labeyrie (17 points, 3 rebonds pour 19 d’évaluation) pour prendre les commandes dans ce match après dix minutes de jeu (18-25). Si les Alsaciens arrivent à creuser l’écart dans ce deuxième quart-temps grâce notamment à Miro Bilan, les Manceaux montrent eux aussi qu’ils ont du répondant et dans le sillage de Mykal Riley (16 points, 3 rebonds), le MSB recolle à 3 petits points. A la pause, Strasbourg fait toujours la course en tête (34-37).

Le troisième quart-temps est catastrophique pour les Sarthois qui craquent littéralement et le perdent 21-12 pour se retrouver à 12 longueurs des Alsaciens. David Logan notamment (15 points) fait très mal à la défense sarthoise. A dix minutes du terme, Strasbourg est toujours devant. Malgré un très bon dernier quart-temps du MSB, la SIG conserve son avantage jusqu’au bout et s’impose de 10 points.

En s’imposant à Antarès, l’équipe de Vincent Collet sécurise sa deuxième place au classement et aura l’avantage du terrain jusqu’aux finales des playoffs. Le Mans reste troisième.

La rédaction / @DynamicSlashers

Publicités