Le BBD, qui a connu une victoire alléchante ce week-end à Hyères Toulon, a perdu, en contrepartie et fort malheureusement, leur pivot Brandon Ubel. Ligaments croisés du genou rompus, saison terminée. À l’instar du sympathique blond américain, son équipe va la boucler également dans le fracas, car la menace d’une relégation plane fortement sur la commune périgourdine. De leur côté, les bressans tentent de maintenir le cap vers les playoffs. Et si les duels Karvel Anderson/Garrett Sim et Zachery Peacock/Brandon Ubel ont tourné à l’avantage du BBD en terre bressane (91-89 avec Karvel Anderson à 22pts), qu’en serait-il à l’issue du match de la 28e journée en retard à jouer ? (Bourg-en-Bresse n’avait pas pu décoller suite à l’épisode neigeux)

Et d’entrée de jeu, Boulazac impose le bon tempo. Trenton Meacham fait le travail à la mène, et Shawn James se mue en Dikembe Mutombo par trois fois en contrant des visiteurs bien mal inspirés (21-12). Dans ce second acte, James en remet une couche sur Peacock, mais ce dernier vexé va faire mal à la défense Boulazacoise et Jérôme Sanchez (ex de la JL BOURG) en tête. En 10 minutes, les locaux encaissent un 8-26, permettant à la JL BOURG-EN-BRESSE de se détacher 29-38.

LE PALIO, COMPLEXE SPORTIF ET SALLE D’UN GRAND SPECTACLE

Les puristes connaissent Claude Bergeaud… qui a dû passer une Ramona à ses joueurs à la mi-temps. Si bien qu’en l’espace de cinq minutes et un Shaw James impérial, le BBD revient à 40-40. Garrett Sim tente et réussit du parking? Trenton Meacham est garé à côté et lui répond. Vient ensuite le NDoye show : rebonds des deux côtés du terrain, un contre, une interception. Lorsqu’il contre Karvel Anderson, ce dernier se venge en l’interceptant. Duel de taille en outre. À l’issue du troisième quart-temps, et sur une passe de Trenton Meacham, c’est Shawn James (13pts, 10rbds, 5ctr à cet instant) qui s’illustre encore, remportant l’avant dernier acte 20-10, 49-48 au tableau d’affichage. Le spectre du match aller semble se redessiner. Le BBD semble bâcler son jeu, mais son adversaire ne fait pas mieux. Meacham à 3pts, fait prendre de la distance à +8 pour Boulazac. Mais l’ultra défensif NDoye, Simon et ses 4 interceptions, Peacock et ses tirs, font qu’à 9:35 la JL BOURG revient à -4. Temps mort demandé par Claude Bergeaud. Et 3pts de Meacham. Les périgourdins reprennent le large, bien aidé par la triplette James/Meacham/Anderson (ce dernier va crucifier la JL sur 3pts). Les bressans pourront faire beaucoup de fautes dans le money time, rien n’y fera, le BBD gagne ce quart-temps 22-14, et le match 71-62. Avec un MVP enormissime Shawn James (36min, 18pts à 7/10, 12rbds, 1int, 2pds, 6ctr, 29 d’eval). A noter la bonne partition de Meacham (31min, 19pts à 3/6, 4/7 a 3pts, 5rbds, 5pds, 22 d’eval). À la JL BOURG, quatre joueurs sont à plus de 10pts (Sim 10, Peacock 11, Lewis 10, Simon 13).

En attendant la fin de cette 32e journée, la JL BOURG voit sa 8e place menacée par Pau-Lacq-Orthez, en déplacement demain soir à Monaco. Le BBD quant à lui, a encore son destin entre les mains pour deux rencontres, mais la tâche s’annonce rude pour Boulazac qui se voit revivre l’ascenseur subi cinq années auparavant, et dont le seul Arnaud Kerckhof en est témoin.

@justinloulou pour @DynamicSlashers

Publicités