Dans les autres rencontres de cette 32e journée de Jeep Elite, la SIG Strasbourg a su résisté au retour d’Antibes au Rhénus (93-77). La JL Bourg s’est imposée dans la douleur sur le parquet de Cholet (69-73). Enfin, Boulazac est sorti vainqueur du duel des mal classés face à Hyères-Toulon (71-62).

Le rouleau compresseur strasbourgeois, Bourg gagne dans la douleur

Après avoir surclassé l’Elan Béarnais lors de la dernière journée, les Strasbourgeois ont réitéré la même performance. Il faut dire que cette victoire de la SIG Strasbourg a mis du temps à se dessiner. Mais, ce samedi soir au Rhénus, les alsaciens ont montré une véritable force collective. Emmenés par le tandem David Logan – Levi Randolph (30 points à eux-deux), les hommes de Vincent Collet ont pris le meilleur sur des Sharks bien trop tendres. En tête de 6 points à la pause (47-41), les Strasbourgeois ont accéléré en seconde mi-temps pour prendre le large.

Au même moment, Bourg-en-Bresse se déplace sur le parquet de Cholet. Stoppés dans leur bonne dynamique par Antibes lors de la dernière journée, les Bressans avait à cœur de réagir. Les Choletais ont donné du fil à retordre à la JL Bourg. Alors que les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score de parité (36-36), les Burgiens sont revenus sur le parquet avec de biens meilleures intentions. Dans ce deuxième acte, ils infligent un sévère 13-3 en 5 minutes pour prendre le large. Il aura fallu un très bon Youssoupha N’Doye (11 points, 4 rebonds pour 16 d’évaluation), bien aidé par Zachery Peacock (18 points, 9 rebonds pour 17 d’évaluation) pour l’emporter.

Le BBD garde un mince espoir face au HTV

Pour cette dernière rencontre de la soirée, Boulazac accueille la lanterne rouge du championnat, Hyères-Toulon. Après s’être lourdement inclinés contre le MSB, dans cette opposition de bas de tableau, les Périgourdins ont retrouvé des couleurs. Au coup d’envoi, l’espoir du maintien du BBD passe par une victoire et par un faux-pas de Cholet ou Antibes. Une soirée idéale pour Boulazac qui en plus de l’emporter voit ses deux adversaires s’incliner.

Au terme d’une première période laborieuse, le BBD fait la course en tête au Palio (38-33). Les hommes de Claude Bergeaud ont montré de belles choses ce samedi soir au Palio. Sous l’impulsion d’un Karvel Anderson toujours aussi impactant (14 points, 3 rebonds, 5 passes décisives pour 15 d’évaluation), le BBD a réussi à se sortir du piège face au dernier de la classe, Hyères-Toulon.

La rédaction / @DynamicSlashers

Publicités