Dans cette deuxième demi-finale, l’AEK était chez elle dans l’OAKA, salle de 19000 places. Et lorsque l’on connait la ferveur fanatique des ultras Grecs, il est facilement imaginable de se dire que MURCIA, le visiteur du soir, vivra un enfer. Retour précis sur cette rencontre.

Dans ce premier quart-temps, la phase d’appréhension et de connaissance de l’adversaire bat son plein. Les deux équipes font jeu égal, tout de même remporté d’un petit point par l’AEK ATHENS. Ces derniers n’entendent pas se laisser piétiner, et infligent un -7 en quatre minutes à l’UCAM MURCIA à l’entame du second acte. Mieux, Dusan Sakota, de par sa vista derrière l’arc et aidé des offrandes de Vasilis Xanthopoulos, accroît l’écart à +12 à 5:40 (33-21). À l’UCAM, Kévin Tumba est aux interceptions et contres (2), Sadiel Rojas comptabilise déjà 7 rebonds, et Clevin Hannah est à 11pts, 2rbds, 3pds, 2int, 13 d’évaluation. À l’AEK, la triplette Harris/Punter/Sakota (12, 11, 6 points) portent également leurs fruits. Si bien que les locaux virent en tête à la pause sur le score de 40-34 (22-17).

LA FOI DANS LES PRIÈRES DE L’UNIVERSITÉ CATHOLIQUE DE MURCIE

Malgré tout les espagnols n’abdiquent pas. Et ce en dépit de l’occasion manquée d’Ovi Soko de revenir à -4 sur lancers francs. Car à 5:40, Clevin Hannah se fend d’un tir du parking suivi d’une passe décisive pour un dunk de Soko (46-45). Une minute plus tard, ce fut un silence de cathédrale ibérique lorsque ce même Hannah intercepte un ballon, une passe décisive de Soko pour un layup d’Augusto Lima (49-49). Sadiel Rojas aux lancers et layup, tente de faire progresser MURCIA. Punter lui, rate ses deux lancers là où Kévin Tumba en réussit un sur deux. Le grec Dimitris Mavroeidis finit ce troisième quart-temps comme son vis-a-vis sur un lancer franc (55-54), et à l’UCAM ce quart-temps 15-20. Mais le public grec n’est pas du genre catholique, et refuse que la messe soit dite. Si bien que Mavroeidis et Vitor Benite ne disent pas « amen ». Manny Harris et compagnie essaient de prendre le large, mais Clevin Hannah et Vitor Benite résistent aux éclairs. À 5:30, Dusan Sakota prend le dessus à 3pts et lancers francs (70-61). Vitor Benite continue son chemin de croix derrière l’arc. Le money time approche, le score affiche 74-68. Alors que MURCIA est à -3 à 17 secondes du coup de sifflet final, Mike Green part au layup mais tombe sur le mur paroissiale Tumba. Ce même Kévin Tumba qui enverra Delroy James sur la ligne des lancers francs à 9 secondes du terme. Le garçon n’en réussira qu’un, l’UCAM ne reviendra pas. Score final 77-75. Le MVP de cette rencontre est Manny Harris (32 min, 20pts à 9/15 aux tirs, 0/2 à 3pts, 2rbds, 1 passe, 2int, 1ctr, 16 d’évaluation). À noter les 12 rebonds de Sadiel Rojas compilés à l’apport de Clevin Hannah (17pts, 6pds, 4int) qui n’auront pas suffi. À l’inverse, l’AEK ATHENS a pu compter sur son trident Poséidonien Harris/Punter/Sakota.

Une finale alléchante AEK ATHENS/ROCA TEAM MONACO à retrouver dimanche à 20h30, avec auparavant a 17h30 le match pour la 3eme place entre MHP RIESEN LUDWIGSBURG contre UCAM MURCIA.

@justinloulou pour @DynamicSlashers

Publicités