Les deux derniers matchs du game 4 se tenaient ce soir, avec du rebondissement à tous les étages. Et l’on connait désormais les deux derniers qualifiés pour rejoindre le Fenerbahçe Dogus et le Zalgiris Kaunas. Et cocorico, il y aura quatre français à Belgrade pour ce Final Four (Toupane, De Colo, Westermann, Causeur).

KHIMKI MOSCOW – CSKA MOSCOW

Si la Russie est connue pour son climat frigorifique, en revanche la salle du Khimki fut un vrai volcan. En effet, malin fut celui qui aurait pu prédire le vainqueur, tant la rencontre fut indécise jusqu’à cinq secondes de la fin, et le tir de Cory Higgins (filleul de Michael Jordan). Les arbitres ont ensuite annulé le panier de Thomas Robinson pour le Khimki, en cause un problème de table de marque. L’action fut donnée à rejouer, mais le malheureux Sergueï Monya (8pts en 13 minutes) ne trouve pas la mire. Auparavant, les locaux croyaient avoir fait le plus dur en remontant un -17, dans le sillage du meilleur marqueur de l’Euroleague Alexey Shved (36pts, 8/12 à 3pts, 6 passes décisives, 5 rebonds, 37 d’eval). Le CSKA pourtant privé de Nando De Colo et Kyle Hines, joueront quant à eux leur septième Final Four d’affilée. À noter le bon match de Léo Westermann (6pts a 1/5 aux tirs, 4/4 aux lancers francs, 4 passes décisives, 2 rebonds, 3 interceptions, 9 d’eval en 17 minutes). Score final 88-89.

REAL MADRID – PANATHINAIKOS ATHENS

Dans ces 1/4 de finale où Madrid dominait 2-1, et avec l’avantage du terrain ce soir, les camisetas blancas avaient l’occasion d’asseoir leur domination. Et dans un match où les Grecs n’ont jamais été en mesure d’inquiéter leur hôte malgré une belle remontée en fin de match et un trident dévastateur ((Chris Singleton à 21pts, Nick Calathes 18, Mike James 18), les madrilènes verront Belgrade, s’imposant 89-82. Ces derniers comptent 5 joueurs à plus de 10 pts, et un MVP de 19 ans, Luka Doncič (17pts). L’attaque du Real fut prolifique avec un 20/27 dans la raquette.

@justinloulou pour @DynamicSlashers

Publicités