En ouverture de cette 31e journée de Jeep Elite, deux matchs sont au programme. la JDA Dijon reçoit Le Portel. Dans le même temps, Châlons-Reims se déplace sur le parquet de Hyères-Toulon. Les Dijonnais ont continué sur leur lancée en s’imposant (79-69). Les champenois ont assuré leur maintien dans l’élite la saison prochaine en disposant du dernier du championnat (62-85).

Dijon reste dans la course

Après la claque infligée à Levallois lors de la dernière journée, les Dijonnais abordent ce match avec la ferme intention de confirmer. La dynamique est la même du côté des Nordistes qui restent sur un succès à domicile contre Antibes.

L’équipe de Laurent Legname prend le meilleur départ dans cette rencontre et au terme d’un premier quart-temps très disputé vire en tête (20-19). Le deuxième quart-temps est tout aussi accroché et personne ne veut se laisser distancer. La paire Jean-Victor Traoré – Frank Hassell fait très mal à la défense dijonnaise et Le Portel rentre aux vestiaires avec un petit point d’avance (36-37).

Dès la reprise, les Dijonnais reviennent sur le parquet avec d’autres intentions et passent un 14-8 en 6 minutes pour repasser devant. Les Bourguignons s’appuient sur l’impact de Valentin Bigote (15 points, 9 rebonds, 3 passes décisives pour 23 d’évaluation), tout proche du double-double, combiné à l’efficacité de Ryan Pearson (23 points, 4 interceptions pour 22 d’évaluation) pour reprendre les commandes de ce match.

Dans un dernier quart-temps qui a tenu toutes ses promesses, la JDA Dijon a su conserver son avance pour s’imposer et remporter son 8ème succès consécutif à domicile. Cette équipe dijonnaise reste plus que jamais dans la course aux playoffs.

Châlons-Reims assure le maintien

Châlons-Reims veut faire oublier la courte défaite face à l’ASVEL. Les Champenois ont parfaitement négocier leur déplacement en terre varoise. Le CCRB a pu compter sur le duo Ed Daniel (21 points, 12 rebonds, 2 passes décisives pour 31 d’évaluation) – Lamonte Ulmer (16 points, 7 rebonds pour 18 d’évaluation) pour faire la différence dans ce match. Accrochés mais en tête à la mi-temps (37-45), les joueurs de Cédric Heitz ont par la suite haussé leur niveau de jeu pour se détacher au tableau d’affichage. En s’imposant largement sur le parquet de Hyères-Toulon, Châlons-Reims signe son 13e succès de la saison et obtient officiellement son maintien en Jeep Elite pour la saison prochaine.

La rédaction / @DynamicSlashers

Publicités