Suite des troisièmes matchs de ce 1/4 de finale des playoffs Euroleague. Avec ce soir, les retours du Khimki Moscow et du Real Madrid à domicile.

KHIMKI MOSCOW – CSKA MOSCOW

Dans ce derby moscovite, le CSKA dominait outrageusement les débats. Bien que privés de Nando De Colo blessé, les rouges et bleus ont réussi, à domicile, à gagner les deux premiers matchs. Mais le Khimki entend bien faire valoir son statut de « playoffable », et surtout, démontrer à l’Europe entière que parfois, l’on peut passer de l’ombre à la lumière de son géant colocataire. Chose faite ce soir, avec une victoire qui fut longue à se dessiner (79-73), mais la vista de Tyler Honeycutt (et son 3 pts décisif) permet au Khimki de revenir à 2-1 dans la série, et ainsi croire au possible revirement de situation. À confirmer vendredi.

REAL MADRID BALONCESTO – PANATHINAIKOS ATHENS

Impossible jusque-là de se départager sur le terrain grec, les protagonistes s’étaient donnés rendez-vous en terre ibérique. Sur l’aspect médiatique, les deux équipes ne sont pas en reste : Luka Doncic qui nargue le chant des sirènes NBA (il n’a que 19 ans pour rappel) et le grand retour à la compétition de Sergio Lull côté madrilène, des discussions avec la FIBA côté grec pour quitter l’Euroleague et jouer la Basketball Champions League l’an prochain. Mais sur le terrain, c’est le Real Madrid (qui compte le français Fabien Causeur), prophète en pays, qui a remporté ce troisième duel 81-74, bien aidé par le MVP Jaycee Carroll (17 pts à 3/3 aux tirs et un joli 3/3 derrière l’arc). À 2-1 et jouant vendredi une fois de plus à la casa blanca, Madrid est en balotage favorable désormais dans ces 1/4.

@justinloulou pour @DynamicSlashers

Publicités