En ouverture de la 29e journée de Jeep Elite, la JL Bourg accueille Nanterre. Ce lundi soir à Ekinox, les Bressans se sont fait surprendre par une très belle équipe nanterrienne (78-89). 

Youssoupha N’Doye bien trop seul

Privée de son capitaine Zachery Peacock, victime d’un pneumothorax jeudi, l’équipe de Savo Vucevic connaît quelques difficultés en ce début de match. Rapidement menés (3-10, 5e), les Bressans manquent d’adresse dans ces premières minutes. Seul Youssoupha N’Doye, auteur d’un match exceptionnel (30 points, 6 rebonds pour 35 d’évaluation) permet à son équipe de rester au contact. Au terme d’un premier quart-temps très équilibré, c’est Nanterre qui mène (18-20).

Le deuxième quart-temps est tout aussi disputé entre les deux formations. N’Doye continue son festival offensif. Grâce à un dernier dunk ravageur, l’intérieur permet à la JL Bourg de rejoindre les vestiaires avec un petit point d’avance (43-42).

Nanterre s’appuie sur son collectif

Dès la reprise, Nanterre a repris les commandes du match. Heiko Schaffartzik a réglé la mire derrière l’arc (10 points) et Lahaou Konate a réalisé un véritable chantier s’offrant même un double-double (17 points, 10 rebonds, 2 contres pour 27 d’évaluation). Mais Bourg a réagi grâce à l’intenable N’Doye. Au terme d’un troisième quart-temps très offensif, les Nanterriens repassent devant (62-66).

Grâce à leur collectif, les Franciliens ont su résisté au retour bressan dans ces dix dernières minutes pour s’imposer. Trey Lewis (6 points, 7 passes décisives pour 6 d’évaluation), si impactant lors des trois dernières journées est passé complètement à côté de son match. Victoire très importante des joueurs de Pascal Donnadieu en vue des playoffs.

La rédaction / @DynamicSlashers

Publicités