Dans les autres rencontres de cette 27e journée de Jeep Elite, Monaco accueille une équipe de Châlons-Reims en pleine confiance après son large succès face à Cholet. Les Monégasques ont fait respecter la logique en s’imposant (92-83). La JDA Dijon s’est lourdement inclinée sur le parquet du Limoges CSP (82-60). Enfin, Boulazac s’est donné de l’air après son succès face à Cholet (79-87).

Retour gagnant pour Yakuba Ouattara

Une chose est sûre, Yakuba Ouattara (12 points, 5 rebonds, 1 passe décisive pour 13 d’évaluation) a soigné son retour. L’entame de match est pourtant compliquée pour les Monégasques. Après avoir compté 10 points d’avance (20-10, 4e), la Roca Team a laissé revenir Châlons-Reims dans la partie subissant les tirs répétés de John Flowers. Après dix minutes de jeu, Monaco ne mène que d’un petit point (29-28). Mais comme souvent, la Roca Team réagit en s’appuyant sur son collectif pour faire la différence. A la mi-temps, l’équipe de Zvezdan Mitrovic mène de 9 points grâce au tandem Kikanovic – Robinson (52-43).

Au retour des vestiaires, le match est toujours aussi accroché. Ce n’est qu’au dernier quart-temps que les Monégasques s’envolent. Gerald Robinson termine meilleur marqueur de la rencontre avec 22 points. Monaco s’impose (92-83) et reste au sommet de la Jeep Elite.

Dijon chute lourdement à Limoges

Avec 7 victoires sur les 8 derniers matchs, personne ne semble pouvoir stopper la JDA Dijon. Pourtant ce samedi soir sur le parquet du Limoges CSP, les Dijonnais se sont lourdement inclinés. Tout commençait très mal pour la JDA. Malmenée en première mi-temps (35-28), l’équipe de Laurent Legname n’a pas su réagir face au collectif limougeaud. Après avoir fait tomber le leader monégasque, le Limoges CSP inflige cette fois-ci une véritable correction à des Dijonnais complètement dépassés (82-60). Axel Bouteille (17 points) a été l’un des grands artisans de cette belle victoire.

Boulazac domine Cholet

Dès le début du match, le BBD prend les choses en main dans le sillage du duo Karvel Anderson – Brandon Ubel. A la mi-temps, les hommes de Claude Bergeaud mènent de 3 petits points (44-47). Au retour des vestiaires, le match est toujours aussi indécis entre les deux formations mais c’est bien le BBD qui creuse un écart conséquent (59-68, 30e) grâce à Anderson (21 points). Boulazac s’impose (79-87). Ce succès acquis sur le parquet de Cholet maintient l’espoir en vue du maintien.

La rédaction / @DynamicSlashers

Publicités