Après la fessée reçue face à Dijon lors de la dernière journée, les Palois n’avaient pas le droit à l’erreur si ils voulaient encore espérer disputer les playoffs. Dans un Palais des Sports chauffé à blanc, les V&B ont fait preuve de caractère pour s’imposer face à des Portelois accrocheurs (77-72). 

Une victoire collective

Dès l’entame du match, les Palois ont montré de l’envie dans ce match. Les V&B prennent un départ canon et mènent rapidement au score (16-8, 8e). Après dix minutes de jeu, l’Elan mène de 5 points (18-13) et Vitalis Chikoko se montre impactant dans la raquette adverse. Le deuxième quart-temps est un véritable récital proposé par les Palois. A l’image d’un Taqwa Pinero étincelant ce soir (15 points à 5/9 à 3 points, 3 interceptions, 4 passes décisives pour 18 d’évaluation). Juste avant la mi-temps, les portelois réagissent et infligent un cinglant 7-1 sous l’impulsion de Traoré (18 points). A la pause, l’Elan mène de 9 points (41-32).

Au retour des vestiaires, les Palois subissent les assauts portelois et encaissent un 7-0. Les joueurs d’Eric Girard se relancent totalement grâce au duo Hassell-Golden. Mais les Palois peuvent compter sur un grand Chris Dowe (16 points, 8 rebonds pour 12 d’évaluation) pour creuser un nouvel écart dans ce troisième quart-temps en demi-teinte. L’Elan repasse devant (63-51, 30e).

Mais comme souvent, Le Portel ne lâche rien et revient peu à peu dans la partie. Frank Hassell (17 points) permet à son équipe de recoller. Alors qu’il ne reste que 9 secondes à jouer, Dowe se retrouve sur la ligne des lancers-francs. L’arrière américain ne tremble pas et donne 5 points d’avance à Pau. Victoire finale 77-72. Grâce à cette victoire si importante, l’Elan Béarnais reste plus que jamais dans la course aux playoffs.

La rédaction / @DynamicSlashers

Publicités