Dans le cadre de cette 25e journée de Jeep Elite, le MSB reçoit en ce dimanche de Pâques les Metropolitans de Levallois. A Antarès, l’équipe mancelle s’est imposée au bout du suspense (90-82).

Le Mans en tête à la pause

C’est une équipe du MSB revancharde après la courte défaite face à la JL Bourg la semaine dernière qui accueille Levallois. Dans ce contexte, c’est un déplacement difficile qui attend une équipe de Levallois en quête de succès dans sa course aux playoffs. Le début de match est équilibré et les deux équipes sont au coude à coude après dix minutes de jeu (23-23).

Dès l’entame du deuxième quart-temps, Antoine Eito (10 points à la mi-temps) en profite pour creuser un premier écart dans ce match (27-23, 12e). Malgré le manque d’adresse à 3 points (4/15), les Franciliens restent dans le coup grâce notamment à Travis Leslie. A la mi-temps, c’est le MSB qui domine les débats (44-41).

Un trou d’air puis la réaction mancelle

Au retour des vestiaires, le MSB connaît un véritable trou d’air et les joueurs de Freddy Fauthoux prennent les choses en main en réglant la mire derrière l’arc. Dans le sillage d’un Travis Leslie au four et au moulin (26 points, 7 rebonds, 1 passe décisive pour 24 d’évaluation), les Metropolitans font clairement le break dans ce troisième quart-temps et Klemen Prepelic marque enfin à 3 points (59-70).

Avant d’attaquer le dernier quart-temps, les coéquipiers de Boris Diaw pensaient avoir le match en main mais les Manceaux n’ont rien lâché et ont su renverser la situation. Sous l’impulsion d’un Mykal Riley exceptionnel (25 points, 4 rebonds, 2 passes, 4 interceptions pour 30 d’évaluation), les Sarthois ont retrouvé des solutions en attaque et infligé un cinglant 30-12 dans ces dix dernières minutes pour finalement s’imposer de 8 points.

La rédaction / @DynamicSlashers

Publicités