[BASKET – JEEP ELITE / J23] : L’Elan renverse Bourg et reste dans la course

À douze journées de la fin de la saison, la JL Bourg avait déjà largement démontré, en dépit de son statut de promu,  qu’elle était une équipe sur laquelle il faudrait compter. Avec 13 victoires à son actif et une prestation remarquable face à Limoges la semaine précédente, elle affichait en arrivant au Palais des Sports des certitudes dont l’Élan Béarnais n’avait jamais été vraiment capable de se targuer.

Avec un petit succès d’écart seulement sur l’ASVEL (7ème) Levallois (8ème) et Dijon (9ème), à égalité dans le peloton de poursuivants classés de la 10ème à la 14ème place, les V&B étaient toutefois pénalisés dans cette course aux playoffs par un point average (provisoire ou définitf) défavorable face à tous ces prétendants exception faite des Villeurbanais battus 2 fois. Il paraissait alors évident que les jokers avaient été largement consommés et qu’un sans faute à domicile était un préalable à tout espoir de qualification.

Pour le match du soir Laurent Vila avait aligné le starting 5 suivant : Elie Okobo, Yannick Bokolo, Chris Dowe, Ken Horton, Alain Koffi.

L’Elan Béarnais pouvait difficilement rêver d’une meilleure entame puisque après 3’38 de jeu Vucevic prenait son premier TM, les visiteurs étant déjà menés 16-7. Les hommes de Vila allaient poursuivre sur cette dynamique, avec une efficacité redoutable derrière l’arc. L’écart atteignait rapidement 13 pts (25-12), avant que Sim et Peacock ne ramènent progressivement la Jeu à 5 points : 29-24. L’action de ce 1er QT aura été la balle arrachée des mains de Peacock par Horton (10 pts), qui transmettait à Dowe qui lui redonnait sur une no look pass superbe.

Le second QT était bien plus serré, Bourg passait devant pour la première fois à la 17ème sur 2 LF de Simon 36-37. La défense béarnaise se durcissait dans le sillage de Cavalière. Kyan Anderson provoquait des fautes sur contre attaques rapides, et convertissant 100% de ses lancers.  Dans les 2 dernières minutes, Ndoye et Peacock dominateurs dans la peinture permettaient aux Bressans de rester au contact grâce à un 6-0.

Stats1

Dès la reprise, Dowe apportait à nouveau aux siens comme lors de l’entame du match. Mais les Burgiens recollaient encore, cette fois grâce à Simon (54-54). Un buzzer beater d’Elie Okobo derrière l’arc, puis un nouveau tir primé de Pinero, et l’Elan se détachait enfin 62-54 (27ème). Après le TM de Vucevic, c’est d’abord Koffi qui nettoyait le cercle et Dowe enfonçait le clou : 64-54.  Sim et Okobo se répondaient à 3 points, Ken Horton ajoutant sa pierre à l’édifice. Koffi prenait le dernier rebond défensif de ce QT clôturé sur le score de 70-59.

Les Palois semblaient confirmer dans le 4ème QT leur mainmise sur le match et comptaient jusqu’à 13 points d’avance (79-66) grâce 6 points consécutifs de Léo Cavalière. Bourg recollait encore une fois à -5, avant de céder définitivement sous les coups de Dowe et Okobo, et la domination au rebond de Koffi, Horton et Cavalière.

Stats2

Les V&B auront construit leur succès en contrôlant bien l’attaque de Bourg qui tournait à 84 points de moyenne depuis le début de la saison. Avec cette victoire, longue à se dessiner tant les visiteurs se sont montrés accrocheurs, l’Elan Béarnais conserve ses chances de qualification en playoffs et reprend le point average sur Bourg. Le clasico face au CSP dès mardi sera assurément déterminant, comme il ne l’a plus été pour Pau depuis quelques années.

 @LudwigBeaulieu pour @DynamicSlashers

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s