C’est devant plus de 14 000 spectateurs que Nanterre 92 accueillait l’ASVEL ce dimanche après-midi à la U Arena. Dans ce choc de la 22e journée de la Jeep Elite, les Villeurbannais se sont inclinés de peu (81-80).

Le show David Lighty

En première mi-temps, l’ASVEL a imposé son impact physique. Sans John Roberson mis à pied mais sous l’impulsion d’un David Lighty exceptionnel (29 points, 5 rebonds, 4 passes décisives et 35 d’évaluation), Villeurbanne a compté 8 points d’avance au moment de rejoindre les vestiaires (46-38).

Nanterre gagne au finish

Au retour des vestiaires, les Nanterriens sont revenus sur le parquet avec beaucoup plus d’intensité. Heiko Schaffartzik (17 points, 8 passes décisives, 2 rebonds) et Hugo Ivernizzi (19 points, 4 rebonds) ont remis Nanterre dans la partie. Dans le dernier quart temps, la JSF a infligé un cinglant 8-0 aux Villeurbannais. Les joueurs de Pascal Donnadieu ont même pris sept longueurs d’avance à 40 secondes de la fin (81-74) avant que Lighty, encore lui, ne permette à l’ASVEL de recoller (81-79). Nicolas Lang a manqué d’envoyer les deux équipes en prolongation, sur un dernier lancer franc manqué.

La rédaction / @DynamicSlashers

Publicités