Après avoir subi à Levallois la semaine dernière, sa plus lourde défaite de la saison (-26) L’Élan Béarnais retrouvait le HTV, dernier de Jeep® Elite, et adversaire face auquel il avait enregistré sa victoire la plus nette en octobre dernier (+28).

Une nouvelle défaite du groupe coaché par Laurent Vila et Jimmy Vérove équivalait de façon très probable, à la fin des espoirs de qualification en play-offs pour une 3ème année consécutive, après 10 saisons d’une trop longue absence à ce stade de la compétition. Le spectre d’une difficile lutte pour le maintien aurait alors immanquablement refait surface.

Privé de Ken Horton, rentré auprès de sa femme sur le point de donner naissance à leur fille, Laurent Vila était contraint de modifier son cinq de départ. Il alignait donc Okobo, Bokolo, Dowe, Cavalière et Koffi.

Les Varois entraient mieux dans le match dans le sillage d’un Cowels ultra précis et efficace qui allait inscrire 14 des 16 points du HTV. Menés rapidement 9-2, les V&B mettaient une grosse intensité défensive et prenaient l’avantage 20-12 après un 16-0. Le QT s’achevait sur le score de 24-16 en faveur des visiteurs.

Pau ne relâchait pas son emprise, et en 1’30 creusait un gap de 11 points (28-17) avant de concéder un improbable 19-1 et de se retrouver distancé en 5 petites minutes 36-29. Pour les locaux Cowels avait été l’homme du 1er QT, Prénom celui du second (11 points). Les Béarnais recollaient toutefois progressivement pour atteindre la pause à +1 : 40-39 notamment grâce au 1er triplé de Pinero, une minute du terme.

stats2

* Les stats à la mi-temps sont à corriger d’un panier de Cavalière indûment accordé à Koffi.

Victime d’une nouvelle reprise ratée en sortie de vestiaires, l’Élan était rapidement mené 48-40 dont 8 pts du seul Arnold qui en inscrivait 12 dans ce 3ème QT. Une défense héroïque, emmenée par un grand Yannick Bokolo, étouffait ensuite le HTV et permettait à Pau de repasser devant 53-52.

Le dernier QT débutait sur le même rythme défensif de la part des Béarnais. Les Varois, pris à la gorge enchaînaient les pertes de balles, et les interceptions des V&B allaient être décisives. L’écart atteignait 10 points à 2 minutes de la fin du match : 69-59. Ces 2 dernières minutes allaient être complètement décousues, entre le flopping de Pinero dans le corner sur un tir derrière l’arc, les 2 nouveaux missiles longue distance de Cowels et les shoots manqués de part et d’autre. Pau ne lâchait plus sa proie et l’emportait 75-65. Léo Cavalière MVP avec 22 d’évaluation en 34 minutes, et Vitalis Chikoko sont les meilleurs scoreurs de la soirée côté Élan avec 17 points chacun.

stats4

Auteurs d’un dernier quart d’heure remarquable sur le plan de l’intensité défensive, les hommes de Laurent Vila ont remporté ce match qu’ils avaient pourtant failli perdre en seulement 5 minutes dans le 2ème QT.

Les play-offs, même s’ils seront assurément difficiles à atteindre sont toujours en ligne de mire pour les V&B. Les deux prochains matchs à domicile face à la JL Bourg le 16, puis Limoges le 20 devront impérativement se solder par des victoires afin de préserver l’espoir.

@LudwigBeaulieu pour @DynamicSlashers

Publicités