Pour inaugurer la Jeep ELITE, les vainqueurs de la Leaders Cup se déplaçaient sur le parquet du Portel. Dans la ferveur du Chaudron et privée d’Elmedin Kikanovic, blessé au mollet avec la sélection bosnienne, la Roca Team a tremblé jusqu’au bout mais s’est imposée (72-73).

Gerald Robinson décisif

Le leader monégasque s’est fait très peur ce vendredi soir dans le Chaudron du Portel. L’entame de match était quasi-parfaite pour des Monégasques dominateurs et en réussite dans le sillage d’un très bon Gerald Robinson (20 points, 4 rebonds, 2 passes). Au terme du premier quart-temps, Monaco menait (7-18). A la mi-temps, les hommes de Zvezdan Mitrovic ne comptaient que trois longueurs d’avance (33-36). Mais au retour des vestiaires, les joueurs du Portel montraient un tout autre visage, infligeant un cinglant 10-0 pour passer en tête (59-51, 30e).

Le match de titan de Frank Hassell (28 points et 19 rebonds) n’y aura rien changé. Même si les hommes d’Eric Girard menaient au score à quatre secondes de la fin du match, Robinson encore lui, donnait la victoire à son équipe grâce à deux lancers-francs réussis. Monaco conforte ainsi sa première place au classement. Le Portel reste quatorzième.

La rédaction / @DynamicSlashers

Publicités