[Pro A – Interview] : On a procédé à des changements tactiques.

À 48h de la reprise de la PRO A et la réception de Cholet au Palais des Sports, Serge Crèvecoeur répondait aux questions des médias, après une trêve des confiseurs qui aura assurément permi d’aérer les corps et les têtes.

Serge, pas de cadeau de Noël (NDLR : pas d’arrivée(s) de joueur(s)) , l’Élan repart avec le même groupe ?

J’ai toujours la même réponse, ce n’est pas à l’ordre du jour. Au contraire, on a l’équipe qu’on a et j’espère que vous commencez à comprendre que de temps en temps ce sera très bien, et d’autres fois ce sera moins bien. Mon travail consiste à faire que le moins bien diminue, et que le très bien augmente. On essaye de trouver des solutions tactiques, techniques, on a fait quelques ajustements que vous verrez samedi. L’idée est de garder ce groupe de joueurs encore un certain temps et si on arrive à redresser la barre,  jusqu’au bout. Si cela devient compliqué, peut-être qu’il y aura des changements. Aujourd’hui c’est ce que l’on a clairement expliqué aux joueurs, mais ce n’est pas à l’ordre du jour. On les a rassurés par rapport à ce point là. Quel autre changement ? Le coach ? Il faut demander à la direction, pas à moi. En tout cas, je ne ressens pas de pression à ce niveau non plus. Il faut comprendre que l’on a l’équipe qu’on a, le budget qu’on a (je vous invite à le comparer aux budgets des années précédentes). Et ça ne me dérange pas du tout.

Est-ce une forme de résignation ?

Non pas du tout. Vous avez l’impression qu’on est résigné là (en évoquant l’entraînement qui vient de se terminer) ? Réduire le moins bon, et faire augmenter le mieux, ce n’est pas de la résignation. C’est une forme de constat que l’on est obligé de poser par rapport à l’équipe, et la fragilité, disons le, mentale qu’on montre. On essaye de simplifier. On a procédé à un changement tactique important, j’espère que ça va porter ses fruits. Je pense qu’il faut être encore plus dans le positif avec les joueurs qu’on a. Essayer de toujours trouver des encouragements, des choses qui sont bien et capitaliser dessus pour que mentalement on se renforce. Évidemment ce qui peut nous y aider, c’est la victoire.

Pourtant même dans la victoire, le contenu peut être moyen. À Boulazac par exemple.

C’est le basket ça ! On a réussi à trouver au moment le plus important, dans le 4ème QT, cette énergie. On a eu des steals, on s’est projeté vers l’avant. Je crois que tout le monde, moi y compris, mais j’en suis revenu, a été un peu aveuglé par le début de saison où on a joué un basket impressionnant. La vérité n’est pas celle là, la vérité c’est qu’on a une équipe moyenne du championnat de France. C’est à nous de trouver la solution dans chaque match . Évidemment c’est difficile à faire. À Boulazac en  tous cas, on a réussi à la trouver ! Dans le contenu, du dernier QT, c’était intéressant, dans un contexte pas facile parce que là-bas, salle pleine, une équipe qui combine les défenses. C’était difficile de trouver le rythme et on y est plutôt bien arrivé.

La trêve était supposée faire du bien aux joueurs. Est-ce le cas ?

Oui, ils sont plus frais. Ils semblent adhérer aux changements proposés, il y a de l’intensité aux entraînements, de la combativité. Je retrouve un peu ce que je voyais au début de saison. Cela ne veut rien dire, je le répète, mais c’est intéressant.

Le match qui arrive est déterminant. Il peut faire basculer l’Élan dans le peloton de queue en cas de défaite. Il faut absolument l’emporter non ?

C’est un match important. Cholet est une équipe qui joue bien au basket collectivement. Il y a une vraie volonté de partager le ballon. C’est visiblement leur identité, recherchée par le coach. Offensivement, il faudra les contrôler en étant prêt défensivement, concentré, en faisant un minimum d’erreurs, et capter les rebonds pour avoir le bon tempo.  C’est un groupe très homogène avec de bons shooters, Gotcher, Rousselle, Palsson. Avec leurs changements ils ont Gates qui déménage à l’intérieur, Boutsiele qui est intéressant, et des postes 4 shooters Evans et Evtimov, sans oublier Michineau qui met beaucoup de rythme sur ses drives.

Elle a pourtant été en difficulté sur ses deux derniers déplacements, en ne marquant que 54 points à Strasbourg, puis 47 au Mans. C’est inspirant ?

On sait ce qu’il faut faire. Comme à chaque match. C’est ça qui est parfois frustrant, mais qui nous force à nous remettre en question et à trouver des solutions. Quand on joue avec de l’énergie, on gagne à chaque fois. Quand on n’a pas cette énergie, on perd à chaque fois. L’équation a l’air facile, mais ce n’est évidemment pas le cas. C’est bien plus compliqué que ça. Il y a un match, où est s’est fait démonter dès le début, c’est à la maison contre Dijon. Mais les autres, même le CCRB, au 1er QT il y a 20-22. On joue une opposition tranquille, alors qu’on doit les impacter tout de suite et c’est ce qu’on recherche chez les joueurs.

Il y a quand même plus de pression avant ce match ?

Non, moi je n’en ressens pas. Je comprends la vision à CT par rapport au classement. On est évidemment aussi dans le court terme en préparant tous les matchs pour essayer de les gagner, avec un plan de jeu puis un plan B et même un plan C si ça ne marche pas. Mais on est dans une phase de construction, de progression. On est donc aussi occupé à se projeter sur la saison prochaine. C’est compliqué de concilier les impératifs à CT parce qu’il faut gagner des matchs c’est sûr, avec la structuration du club pour qu’il progresse à tous les niveaux. Il faut que la structure nous fasse gagner. Pas que l’on fasse une bonne saison uniquement l’année où on a des supers joueurs, ou qu’on a été chanceux dans le recrutement.

La dead line pour les changements de joueurs est au 28/02. D’ici là, certains joueurs sont-ils plus « en danger » ?

On a évidemment profité de la trêve pour rencontrer les joueurs individuellement. Didier Gadou l’a fait, je l’ai fait, on l’a fait ensemble. On a expliqué à certains joueurs qu’on attendait plus d’eux. C’est clair. On a recadré certains, en leur disant : « Aujourd’hui l’idée c’est garder cette équipe, et on souhaite y arriver jusqu’à la fin de la saison, mais il faut que vous soyez meilleurs ».

 

@LudwigB64 pour @dynamicslashers

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s